Le foyer d'accueil

Un premier appartement comprenant 3 chambres, une cuisine et une salle de bains a été ouvert à Rabat en 2015. Cet appartement permet de loger confortablement 6 femmes ainsi que leurs petits enfants, donc jusqu’à 12 personnes. En cas d’urgence, 9 femmes peuvent être accueillies. En 2017, grâce à un soutien financier plus étendu, 3 appartements de ce type étaient ouverts.

 

Aujourd’hui, l’association ARCOM loue au total 4 appartements. Un des appartements est utilisé pour l’enseignement (2 salles d’enseignement). Il dispose également d’une petite bibliothèque et d’un bureau pour les responsables. Les 3 appartements dédiés au logement permettent de loger simultanément une vingtaine de femmes et leurs enfants (un enfant par femme en moyenne).

Lors de notre visite en Septembre 2019, 27 migrantes et 13 enfants habitaient les 5 appartements servant de logement. Il restait donc au moins 3 places pour des migrantes avec ou sans enfants qui arriveraient en urgence. Une femme qui s’adresse à ARCOM et qui correspond aux critères d’admission sera accueillie immédiatement.

L’ARCOM est souvent la première station des femmes subsahariennes qui arrivent au Maroc après la traversée du désert. Elles sont pour la plupart traumatisées, malades et sans argent. Certaines sont enceintes. Souvent, c’est l’organisation Caritas Maroc qui les dirige vers l’ARCOM. Ces femmes migrantes peuvent résider dans les appartements 3 mois ou 5 mois si elles accouchent durant leur séjour. Elles sont nourries et logées. En collaboration avec Caritas, un traitement médical leur est assuré. L’équipe prend également en charge l’accompagnement des femmes enceintes, avant, pendant et après l’accouchement, le financement pour les prestations médicales et hospitalières, ainsi que l’obtention de l’acte de naissance (au total 250 Euros).

Logées dans les appartements de l’ARCOM, les migrantes accueillies devraient se refaire une santé et réfléchir à leur parcours ultérieur.

Le foyer offre aussi un enseignement aux migrantes qui comprend les cours suivants:

– Cours d’alphabétisation en français

– Cours de perfectionnement en français

– Cours de couture

– Cours d’anglais

– Atelier de théâtre pour enfants

– Cours d’arabe pour les enfants qui rejoignent l’école publique

– Encadrement et aide aux devoirs pour les enfants qui fréquentent l’école publique marocaine

Les cours s’adressent aussi bien aux résidentes du foyer qu’à d’anciennes résidentes ou à des migrantes qui habitent en dehors du foyer ainsi qu’à leurs enfants.
Les 7 membres permanents de l’équipe qui encadrent les migrantes sont eux-mêmes des anciens migrants ou migrantes venus d’Afrique subsaharienne.
 

Les enfants apprennent l’alphabet: